L'EQUIPE DE FRANCE > Interview de Marcel Hermitte, responsable du secteur Gymnastique Artistique Féminine
 

« La France ne va pas aux J.O. pour faire de la figuration  »

Quelles ont été les différentes phases de sélection ?
Après le Test Event, nous avons fait un test les 8/9 avril pour constituer un collectif en préparation pour les Championnats d’Europe. Ensuite nous avons pris en compte les résultats des Championnats d’Europe et les performances sur quatre appareils (sauf pour Youna qui ne passe pas au sol). Le dernier point de contrôle a été les France à Nantes les 9 et 10 juin, puis deux matches, le 23 juin à Haguenau et le 7 juillet contre la Roumanie, chez elle.

A l'issue de cette olympiade, que retiendrez-vous de ces quatre années ?
Nous avons décidé de rassembler tout le collectif à l’INSEP en septembre 2009. Je remercie les pôles, les entraîneurs, les familles et les gymnastes, qui ont été derrière ce projet ; mobilisons-nous pour les Jeux, le message était fort, l’investissement aussi. Etape par étape, nous avons alimenté cette formule: Youna Dufournet a rejoint l’INSEP en 2011.

Quels sont les objectifs de médaille et de place de finaliste ?
Atteindre la Finale par équipe. Actuellement nous sommes 11es, ce sera bien sûr très disputé. Quatre nations sont en concurrence avec nous : Brésil, Canada, Allemagne et Italie. Une finale aux barres pour Youna Dufournet: avec une note de départ à 7.1 pts, elle peut y prétendre. Seules cinq gymnastes du Top international réussissent un mouvement de cette valeur. A réussite égale, elle peut le faire. Pour le Concours Général (CII), il faudra faire au moins 56 points ; Aurélie Malausséna et Anne Kuhm peuvent créer une heureuse surprise en entrant dans les 24 meilleures.

En tant que responsable de secteur, dans quel état d’esprit abordez-vous cet événement ?
La France ne va pas aux Jeux Olympiques pour faire de la figuration, l’effectif est resserré comme à chaque fin d’olympiade. L’ambiance est bonne, l’adhésion au programme de préparation olympique assimilée et maintenant nous allons essayer de rester au calme le plus possible à l’INSEP.

Quel est votre meilleur souvenir aux J.O. (quel que soit la discipline) ?
La médaille d’Emilie Le Pennec à Athènes en 2004 ; ce fut une très belle surprise qui arrive d’un coup ! Et la victoire de la France dans un match de handball contre la Grèce : l’ambiance était telle que l’on ne peut pas la décrire en dehors d’une salle mais la vivre en tant que spectateurs.

  Infos +
 
La dernière médaille française aux J.O. remonte à 2004: il s'agissait de l'or, acquis par Emilie Le Pennec aux barres asymétriques.
























 
La Gymnastique Artistique Féminine Les Jeux Olympiques L'équipe de France Zone multimédia Résultats