L'EQUIPE DE FRANCE > Interview d'Eva Serrano, responsable du secteur Gymnastique Rythmique
 

« Pour les JO, l’important est surtout d’être présent »

Quelles ont été les différentes phases de sélection ?
Après trois cycles olympiques, Delphine a enfin réussi cette fois à être qualifiée directement suite aux Championnats du Monde qui se sont déroulés à Montpellier en septembre 2011. Elle a confirmé sa supériorité au sein des gymnastes de l’équipe de France tout au long de la saison 2012 et s’est donc qualifiée pour les J.O. de Londres. L’ensemble a quant à lui échoué pour la qualification olympique suite au Test Event de Londres en janvier dernier et ne sera pas présent à Londres.

A l'issue de cette olympiade, que retiendrez-vous de ces quatre années ?
Delphine, qui est montée en puissance durant ces quatre ans. Une qualification olympique ne se gagne pas seulement la dernière année de la qualification. Il faut le démontrer tout au long du cycle et être bon et présent jour J. Aux J.O. il n’y a pas de 2ème chance non plus. Quant à l’Ensemble, tout a été fait pour que la réussite soit présente, mais leur niveau ne leur pardonnait pas la moindre erreur lors des qualifications.

Quels sont les objectifs de médaille et de place de finaliste ?
Nous n’avons pas d’objectif de médailles et cela va être très difficile pour Delphine de rentrer en finale des 10 meilleures. Elle est en concurrence avec Carolina Weber (AUT), pour son style et ses compositions, Ulyana Trofimova(UZB), qui possède des qualités physiques exceptionelles ainsi qu'une manipulation à l’engin très difficile et originale, Anna Alyabyeva (KAZ), une belle gymnaste avec des compositions très difficiles. Les points forts de Delphine sont ses pivots, notamment les pivots fouettés et sa précision d'exécution. Ses points faibles de Delphine : un manque de régularité en compétition.

En tant que responsable de secteur, dans quel état d’esprit abordez-vous cet événement ?
Sereine: l’important est surtout d’être présents.

Quel est votre meilleur souvenir aux J.O. ?
Ma première participation en tant que Gymnaste à Atlanta, l’entrée dans le stade olympique est un moment magique surtout la première fois !

  Infos +
 
Eva Serrano a participé à deux Jeux Olympiques: ceux de 1996 (6è) et ceux de 2000 (5è).

























 
La Gymnastique Artistique Féminine Les Jeux Olympiques L'équipe de France Zone multimédia Résultats