Le Trampoline en tant que tel est véritablement né dans les années 1930 grâce à George Nissen, alors professeur d'éducation physique. Depuis ses débuts, cette discipline gymnique a largement évolué, tant sur le plan matériel que sportif. Sautons ensemble dans son univers passionnant.

Présentation

Le Trampoline est une discipline exclusivement acrobatique. Il peut se réaliser en individuel ou en synchronisé. Les athlètes doivent enchaîner dix éléments sans répéter deux fois la même acrobatie, ni effectuer une chandelle intermédiaire entre deux éléments.

Origines

Au cours de l'histoire, l'homme a toujours cherché des moyens de s'envoler, allant jusqu'à utiliser des peaux de morse pour essayer de décoller. Il a créé pour cela, au 20e siècle, le Trampoline, une nouvelle discipline sportive, mais aussi un moyen pour l'homme de vaincre son plus vieux rêve : défier les lois de la gravité.

Le trampoline moderne est une création de l'Américain Georges Nissen, professeur d'éducation physique et spécialiste du plongeon. Il met au point cette invention dans les années 30 et la commercialise. Pour observer un début de développement du Trampoline en tant que discipline sportive, il faut attendre la fin de la 2e Guerre Mondiale. Les Américains commencent en effet à organiser, dès 1946, des compétitions par le biais des Championnats Universitaires. A cette époque, le règlement était loin d'être celui que nous connaissons aujourd'hui. Les trampolinistes avaient trois minutes pour réaliser le plus de difficultés possibles. En général, ils répétaient à l'infini les trois ou quatre acrobaties qu'ils connaissaient. Le vainqueur était généralement l'athlète qui ne tombait pas à côté du trampoline.

En 1964, la première Fédération Nationale de Trampoline voit le jour en Ecosse. Elle précède la création de la Fédération Internationale de Trampoline (FIT), effective la même année. Cette dernière comprend alors 7 fédérations membres (contre 42 aujourd'hui). Le premier Championnat du Monde de l'histoire du Trampoline est organisé à Londres quelques mois plus tard. Il est remporté par les Américains Judy Wills et Dan Millman.

La discipline se développe en France à partir de 1961, suite à un stage international de formation à Mâcolin, en Suisse. La FFST (Fédération Française de Sauts au Trampoline) naît en 1965. L'un des personnages central de l'histoire du Trampoline Français est Michel Rouquette. Professeur de sport à la ville de Paris à l'époque, il va beaucoup donner au Trampoline. Il devient entraîneur national de 1968 à 1989 et offre 5 titres mondiaux et un titre européen à la France, durant cette période.En 1985, la FFST intègre deux nouvelles disciplines : le Tumbling et l'Acrosport (aujourd'hui Gymnastique Acrobatique). Elle est alors rebaptisée FFTSA (Fédération Française de Trampoline et de Sports Acrobatiques). Au 1er janvier 1999, la FFTSA est intégrée à la Fédération Française de Gymnastique.

Le matériel

Le trampoline actuel s'élève à 1m15 du sol. Il possède un cadre métallique de 5m x 3m soutenu par des pieds. Sur ce cadre, 120 ressorts tendent une toile tressée de bandes de nylon qui mesure quatre mètres de long sur deux mètres de large. Des « pads », tapis semi-rigides, recouvrent les ressorts. A chaque extrémité, des matelas de protection, posés sur des « banquettes » à hauteur du cadre, complètent le dispositif de sécurité.